lundi 20 novembre 2017

Robe Lorelei d'Urban Fairy

Aujourd'hui je reviens vous parler de couture ! Et c'est la super marque de patron Urban Fairy (créée par la pétillante Elsa) qui est à l'honneur aujourd'hui.

Elsa a d'abord commencé par des vidéos YouTube où elle donne plein de bons conseils autour de la couture, sa passion pour la couture est communicative.
Elle a donc créé sa marque Urban Fairy il y a un an maintenant. En février dernier, elle a sorti le modèle Lorelei. Dès que je l'ai vu, je l'ai acheté. J'ai eu un gros coup de cœur pour la version droite avec les manches longues.

J'ai finalement décidé cet été de me coudre cette robe pour la soirée de mes 30 ans (oui avec une deadline, bizarrement je suis plus "efficace"), fin octobre.J'ai commencé à décalquer le patron ,couper les tissus pendant mes vacances cet été. J'ai ensuite fait tout l'assemblage en septembre et octobre. J'ai pu porter ma robe pour ma soirée.





J'avais choisi d'utiliser un coupon de coton bleu (qui avait servi pour faire l'étole  que j'ai porté à mon mariage) qui vient des coupons Saint-Pierre. J'aime beaucoup ce bleu électrique (même si j'entends mon mari dire qu'il s'agit d'un bleu de travail...). Pour la doublure, j'ai utilisé un voile de coton de chez Stop Tissus, acheté il y a des années. Pour les boutons, j'ai fait la flemme, et j'ai trouvé des pressions tout à fait appropriées.







Pour les modifications que j'ai faites, j'ai tracé une taille 48 pour le haut et une taille 52 pour la taille et les hanches. Au niveau des manches (qui ne sont pas en couture anglaises du coup) j'ai réduit les marges de couture (même en ayant utilisée l'option manches élargies du patron) car j'ai les bras très larges et donc je n'aurai pas pu enfiler la robe sans cette modification.

Si c'était à refaire, je réduirais la longueur de la jupe et je modifierai le corsage pour placer les découpes princesses un peu mieux par rapport à ma poitrine. Mais bon pour un premier essai, je suis assez satisfaite tout de même.

Le patron est vraiment bien expliqué, avec les vidéos à l'appui ça permet de mieux réaliser les étapes un peu plus techniques, vraiment top ! Merci Elsa pour ce travail de qualité et cet accompagnement dans la couture.

Et vous, vous connaissez Urban Fairy ? Vous voudriez faire l'un des modèles de la marque ?

samedi 16 septembre 2017

Mon sac de plage !

Alors oui les vacances sont terminées (depuis 1 mois déjà !) et moi je vous parle de plage. Bah oui mais c'est que ce sac j'aurai aimé vous le présenter avant de partir en vacances, et puis je n'ai pas eu le temps de prendre les photos, ensuite j'aurai aimé prendre des photos SUR la plage, mais mon fils en a décidé autrement le jour où cela aurait été parfait, bref, du coup ce sac de plage n'est plus vraiment un sac de plage maintenant...

Mais je voulais quand même vous le présenter.

Pour la réalisation de mon sac de plage, j'ai utiliser le tutoriel du blog Jane Emilie . J'ai suivi le tuto et je n'ai pas rencontré de difficultés particulières.

J'avais en tête l'idée des tissus que je souhaitais utiliser :l'extérieur en marinière et jean et l'intérieur en couleur corail. J'ai donc utilisé un restant de jersey marinière (le même que pour mon t-shirt Arsène) et j'ai recyclé une tunique corail pour l'intérieur (qui m'a servi aussi à faire une jupe longue pour ma fille !). Le jersey et le tissu corail étant très fin, j'ai tout entoilé et même ajouté une triplure pour que le sac ait plus de tenue.



Pour le tissus de la poche zippée, ce sont des chutes et j'adore mettre des tissus colorés pour les poches et j'adore les poches aussi (si vous n'aviez pas encore compris...). 





Je suis très satisfaite de ce sac, il est de taille parfaite, ni trop grand, ni trop petit et maintenant il me sert de sac pour aller à la piscine. Même mon chéri qui a observé mon sac quand j'avais le dos tourné, m'a dit "il est bien cousu, on ne dirait pas que c'est toi qui l'a fait" ... contente de "l’impressionner" parfois avec mon "talent" ahahah.

Ce modèle ci me plaît bien, mais j'ai une idée pour en refaire un autre pour l'automne-hiver dans un tout autre style...

Et vous, quel modèle de sac vous préférez ? Avez-vous des tutos à me conseiller ?

samedi 2 septembre 2017

Combi Marelle de Les Fusettes (et transfert Cocotte, encore !)

Comme promis, je reviens avec un second article pour vous parler des transfert Cocotte et aussi l'occasion de vous présenter une couture pour enfant, la Combi Marelle de Les Fusettes.

Cela faisait un moment que je souhaitais réaliser ce modèle et puis quand j'ai discuté avec Alexa pour tester le transfert, c'était l'occasion de me motiver à le faire et de tester le transfert sur du textile !


C'est un patron qui propose donc une version chemisier et une version combishort. J'ai choisi pour ce premier test, le combishort. Les tailles vont du 3 au 9 ans. J'ai donc décidé de faire une taille entre 3 et 5 ans (mais comme vous pourrez le voir, le short est un peu long pour la miss, mais au moins elle pourra le remettre l'an prochain :-) ). 
Les explications sont assez claires, il y a une petite erreur sur le montage de la partie short (mais comme mon patron est assez ancien, peut-être que cela a été corrigé depuis) et la partie concernant la patte de boutonnage qui n'est pas très claire pour moi car sur le schéma technique, le col semble être bord à bord, alors que dans la réalité, il y a un écart pour faire place à la patte de boutonnage (tout comme s'est présenté sur le modèle cousue par la marque d'ailleurs).

Les tissus proviennent de chez Toto pour le coton bleu et d'une robe Monoprix (devenue trop petite et dont j'adorais le motif, et la bonne nouvelle c'est qu'il m'en reste un peu pour d'autres projets !) pour celui à motifs.

Voici donc les photos de ma réalisation :

 


Au départ je voulais faire toute la combi en bleue et faire les parties contrastantes avec le tissu à motifs, mais je n'avais plus assez de coton. Du coup, j'ai choisi d'inverser les parties contrastantes pour le haut et le bas en fonction du tissu principal, et j'adore le résultat. J'ai choisi de poser des boutons pressions car avec une petite fille qui a des pipis de dernière minute, c'est in-dis-pen-sable pour le côté pratique.



Et pour finir, la touche finale, l'ajout du transfert Cocotte. Pour rappel, j'avais choisi le modèle La fée . Pour la pose sur du textile, c'est tout facile, il faut bien attendre que cela refroidisse et le tour est joué. Pour l'entretien et par précaution, je lave le vêtement sur l'envers et pour le moment, il a une tenue parfaite.
 



Bon, je pense que vous l'aurez compris, je suis ravie de cette cousette (et assez fière je dois le reconnaitre ^^ ), entre le modèle et l'association des tissus, j'adore ! J'ai pris mon temps pour faire les choses soignées et ça en est que plus gratifiant. (Et une dernière photo pour terminer ;-) )


Et vous, quels sont les patrons de couture pour enfant que vous réalisez ? Avec quoi vous aimez customiser les vêtements de vos enfants (ou bien de vous même) ?

Je profite de cet article pour remercier Alexa pour sa confiance, qui m'a permis de tester ces chouettes transferts et aussi du coup de m'avoir motiver à coudre ce projet que je voulais faire depuis longtemps. 

Je vous rappelle qu'il vous reste une semaine pour participer au concours sous cet article pour remporter un transfert Cocotte, alors foncez !

samedi 26 août 2017

J'ai testé pour vous : les transferts Cocotte (tuto et surprise !)

Je reviens après cette pause estivale du blog, pour vous présenter les transferts Cocotte.

La créatrice des écharpes de portage Colimaçon et Cie (qui vend aussi du tissus au mètre pour réaliser soi-même son porte-bébé dont je vous avais déjà parlé ici) propose désormais des transferts pour apposer sur vos créations. Alexa a eu la gentillesse de m'envoyer deux transferts Cocotte pour tester sur deux supports différents.

Ces transferts sont labellisés OEKO-TEX, certifiés REACH, et made in France (donc c'était fait pour moi, ahah). Les dessins proposés sont poétiques et originaux, il y en a pour tous les goûts.

Vous pouvez retrouvez tous les transferts Cocotte à l'adresse suivante : www.transfert-cocotte.fr

La première impression lorsque j'ai reçu les transferts, c'est la qualité du produit. Le packaging est joli (peut-être tenter de trouver une alternative au film plastique pour l'emballage ?), le tranfert est bien protégé et il y a toutes les indications pour la pose du transfert. A première vue, la colle semble "épaisse" .

Du coup pour tester le premier transfert (j'ai choisi ce modèle ci : Les Feuilles Bleues ), j'ai voulu tester sur du verre. Je vous ai donc fait un petit tuto pour réaliser ce joli pot en verre pour y ranger des pinceaux (ou des crayons, ou ce que vous souhaitez) :

Photo du résultat final



Pour cela il suffit donc :

- d'un pot en verre



- d'un transfert Cocotte



- d'un fer à repasser



- et des rubans ou autre pour décorer le pot en verre.

Pour me faciliter la vie lors de la pose du transfert, j'ai maintenu le transfert sur le pot avec du scotch :




J'ai appliqué mon fer à repasser (préalablement chauffé sur le mode "soie" ) sur le bocal, cette partie est délicate surtout sur un support arrondi comme l'était le mien. J'ai fait "rouler" le fer et le bocal pour que tout le transfert soit en contact avec la chaleur.

J'ai ensuite attendu que cela refroidisse pour enlever la feuille protectrice.

J'ai ajouté un ruban sur le haut du pot en verre et du sable dans le fond (si vous en avez rapporté de vos vacances, c'est l'occasion de l'utiliser ;-) ), ainsi les pinceaux tiennent bien en place.



Et voilà, vous avez obtenu votre petit pot décoré.

Au niveau de la tenue à l'eau, j'avouerai que pour ma part ce n'est pas au top, mais la surface n'étant pas plane, ce n'est pas évident de coller comme il faut le transfert et donc qu'il soit parfaitement appliqué pour qu'il résiste au lavage. Le lavage léger à la main est possible, mais je ne conseille pas un lavage en lave-vaisselle.

J'ai également un second transfert à tester (celui-ci : La fée ) que je présenterai dans un prochain article. Restez pas loin du blog  ou suivez moi sur les réseaux sociaux pour rester informés.

Et vous, utilisez-vous des transferts pour vos créations ? Avez-vous envie d'essayer ? Est-ce que les transferts Cocotte vous tentent ? J'attends vos commentaires.

SURPRISE !!

Et parce que j'ai envie de vous faire plaisir, je vous propose de remporter un transfert Cocotte de votre choix (hors édition limitée). Pour cela rien de plus simple, vous me laisser un commentaire sous cet article en spécifiant quel transfert vous auriez envie d'avoir et sur quelle réalisation vous souhaiteriez l'utiliser. Si cela vous fait plaisir (mais pas obligatoire), vous pouvez aussi suivre la page Facebook de Cocotte le transfert textile distingué et ma page Facebook. Vous avez jusqu'au samedi 9 septembre minuit pour participer. Le tirage au sort aura lieu le dimanche 10 septembre.

Edit : le concours est terminé, c'est Bulles de plume qui remporte le transfert de son choix. Bravo à toi !!

jeudi 1 juin 2017

Cardigan Bergen d'Anne Kerdilès Couture

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une marque de patron que je n'avais encore jamais testé : Anne Kerdilès Couture. Pourtant les réseaux sociaux et les blogs couture ont beaucoup parlé de la blouse Cézembre ou bien encore la blouse Nantes. Mais j'ai toujours un train de retard et je découvre cette marque de patron seulement maintenant. Du coup, comme ma garde-robe manque cruellement de gilet, j'ai décidé de tester le Cardigan Bergen. J'ai eu un gros coup de cœur avec le modèle de présentation et le tissus utilisé, du coup j'ai commandé le patron pochette et le tissus Atelier Brunette "Twinkle Night" utilisé par la créatrice.

Les explications sont vraiment bien, les détails du modèle me plaisent beaucoup avec les plis aux manches et sur le bas du cardigan. Les boutons pressions mis 2 par 2 permettent de donner un look original à ce modèle.

J'avais vu que Lise Tailor, avait également réalisé ce modèle, avec le même tissu. Et son retour m'a conforté dans ce qui me dérangeait dans ce modèle. J'ai les épaules tombantes, et lorsque j'ai essayé le gilet, ça faisait un surplus de matière au niveau des épaules, ce n'était pas très heureux. La combinaison des plis et de l'arrondi des manches ne faisaient pas bon ménage sur moi. J'ai donc réduit l'arrondi de la manche et aussi la largeur. En effet, j'ai taillé un 48 pour être à l'aise et ne pas me sentir coincé au niveau des bras, mais en fait il y a beaucoup de marges. J'ai donc réduit la largeur des manches et je préfère maintenant que c'est plus ajusté.

Voici donc les photos du Cardigan Bergen :




J'aime beaucoup le porter, le tissus est très agréable, et pas trop épais mais il tient suffisamment chaud. Je le referai sans hésiter, dans d'autres coloris pour pouvoir porter des gilets avec tout le reste de ma garde robe. Et pourquoi pas mixer un tissus chaîne et trame pour les manches avec un molleton pour le corps... j'ai quelques idées, on verra.

Et vous, connaissez-vous la marque Anne Kerdilès Couture ? Avez-vous déjà cousu un modèle de la marque ? Qu'en pensez-vous ?

mardi 2 mai 2017

Weekend Créatif Parisien

Aujourd'hui je vous raconte mon weekend créatif parisien. En plus des différentes choses que j'ai faites pendant ces deux jours, je vous partage aussi les bonnes adresses de restos que j'ai pu tester.

Je suis donc partie samedi 29 avril au matin en direction de Paris, direction la Fête de la Laine à Clamart. J'y ai retrouvé Marie-Jeanne (Marjeeva sur IG) et Tiphanie (Quandlechatnestpaslà sur IG) après avoir fait un premier tour, nous sommes allées mangé, l'occasion de discuter et d'en apprendre un peu plus les unes sur les autres. L'après-midi nous sommes retournées à la fête de la laine, j'ai donc rencontré Fille d'Hiver, Christelle de Tricot et Stitch, Mylène de Folie Ordinaire, j'ai également aperçu Lola cha, Macri, Cécile de Que font mes mains... bref, ravie de voir toutes les filles que je suis au travers de leurs podcasts.

 



J'ai donc fait quelques achats, on retrouve de la laine de Bibounette (coucou Marie), des laines BySimone, des goodies de Fille d'Hiver, et un petit cadre au crochet de Les amusements d'Em :



J'ai vraiment apprécié cet évènement, très bien organisé, par des bénévoles, dans un lieu convivial. J'espère que cet évènement sera reconduit l'année prochaine car c'était vraiment chouette.

Fête de la Laine de Clamart
Espace St Jo' Le vieux Théâtre
54, rue du Moulin de Pierre
92140 Clamart
Site internet de l'évènement

Le soir je suis allée au cinéma puis j'ai mangé dans la crêperie Chez Pierrick. Ambiance sympathique, très bonne crêpe, adresse à retenir.

Chez Pierrick
55, boulevard de Montparnasse
75006 Paris
 Site internet

Le dimanche 30 avril j'ai commencé par prendre un bon petit déjeuner chez Les Frangines. Je conseille fortement de gouter à la "patartiner des Frangines" faite maison. Je ne peux que vous recommander cette très bonne adresse. Et pour les couturières, vous pourrez remarquer la présence de vieille machine à coudre dans la déco.

Les Frangines
46, rue Raymond Losserand
74014 Paris
Site internet

Je suis ensuite allée voir l'exposition de Balenciaga, l’œuvre au noir au Musée Bourdelle. L'exposition est assez particulière car cela contraste avec l’œuvre d'Antoine Bourdelle, mais c'est original et les robes de Balenciaga sont magnifiques, en jouant sur les matières, les broderies, la dentelle. L'exposition est disponible jusqu'au 16 juillet, donc n'hésitez pas !


 
Exposition Balenciaga, l'oeuvre au noir
Musée Bourdelle
16, rue Antoine Bourdelle
75015 Paris

Le midi j'ai mangé avec mon amie Zoopy et sa chérie, j'étais très contente de les retrouver, on a déjeuner au restaurant Chez Lili et Marcel. Super adresse avec des produits fait maison, il propose également des plats végétariens et des desserts délicieux.

Chez Lili et Marcel
1, quai Austerlitz
75013 Paris
Site internet

Je suis allée l'après-midi au magasin Stop Tissus, et je suis repartie avec du jersey noir (plus de 4 mètres), un tissu fleuri pour faire une blouse, un tissu à carreaux pour faire une chemise et un tissu noir en viscose pour faire une robe (Balenciaga aura eu raison de moi ahah) :


Stop Tissus
62, boulevard de Belleville
75020 Paris 
Métro 2 : arrêt Couronnes, c'est juste en face de la sortie du métro

Après un petit repos à l’hôtel, je suis allée dîner au restaurant Black Pinky, un restaurant asiatique je dirais, avec un choix limité sur la carte, plutot un bon point. Les produits sont frais, fait maison, délicieux. Je vous recommande de réserver si vous souhaitez manger là-bas. Personnellement j'ai testé la boisson Ice Lemon Tea maison, très très bonne et en plat j'ai choisi les Sak Koh (les brochettes de boeuf cambodgiennes, délicieuse). Bref, je recommande vivement aussi !


Black Pinky, maison de l'indochine
30b ,rue de la Gaîté
75014 Paris
Site internet


Je suis rentrée chez moi le lendemain, très heureuse de ce weekend hors du temps où j'ai pu profiter, rencontrer des gens, revoir des amies, j'en suis revenue ressourcée pour retrouver ma famille. 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaires. 

lundi 24 avril 2017

Châle Renaicendres de Fille D'Hiver

Ahhh enfin du tricot sur ce blog !

Depuis que je regarde des podcasts créatifs sur YouTube, il est difficile de passer à côté de toutes ces tricoteuses talentueuses. D'ailleurs, la première "podcasteuse" créative que j'ai suivi, c'est Charlotte alias Fille d'Hiver.

Cette fille est vraiment douée, en tricot, en couture, et en dessin. Dernièrement elle a créé sa boutique en ligne de goodies pour le tricot et a également créé deux designs en tricot, un châle qui s'appelle Renaicendres et un gilet qui s'appelle Aube.


Je me suis donc décidé à réaliser son châle Renaicendres. Et quitte à faire un vrai beau tricot, autant choisir de la vraie belle laine. J'ai jeté mon dévolu sur les laines de Squirrel's Yarns. Lisa teint à la main ses beaux écheveaux. J'ai choisi une laine 50% Merisno Superwash et 50% Soie en coloris "Buble tea à la rose" et une autre avec une composition 80% Mérino Superwash, 10% Cashemire et 10% Nylon en coloris "Cognassier du Japon". N'ayant pas de bobinoir, elle a même eu la gentillesse de mettre en pelote ma commande, bref, j'étais prête à démarrer ce châle. D'ailleurs Charlotte a organisé un KAL pour les deux designs qu'elle a créé. Au départ, je n'avais pas forcément dans l'idée d'y participer mais finalement j'ai reçu laines et aiguilles à temps, c'était l'occasion de me lancer et en plus, entourée d'autres tricoteuses (débutantes également ou non d'ailleurs), c'est encore plus motivant.

Finalement, ce tricot est un plaisir du début à la fin. Les laines sont douces, le modèle fait qu'on ne s'ennuie pas. Malgré tout ça, je n'ai pas réussi à le finir dans les temps du KAL mais je l'ai terminé tranquillement chez moi (premier vrai tricot mais à la vitesse de l'escargot ^^). Il est possible que je le refasse dans d'autres coloris mais je verrais à la fin de l'été.

Bref, après tout ce bla-bla, passons aux photos :











Alors oui, vous remarquerez qu'il n'est pas parfait, mais franchement, pour moi il est tout à fait portable et je suis très fière de cette réalisation qui m'accompagne tous les matins, c'est parfait pour le printemps !

Et vous, est-ce que vous tricotez ? Quel modèle vous tente ? Qu'avez-vous déjà tricoté ?

J'en profite pour vous dire que je serais présente à la Fête de la laine à Clamart qui a lieu du 29 avril au 1er mai. J'y serais le samedi et je pourrais rencontrer mon idole (coucou Charlotte ^^). Lisa de Squirrel's Yarns sera également présente. J'aimerai beaucoup voir les laines de By Simone et pleins d'autres également.